Accueil

  

Liens, listes, Q&R

  

Les études

  

Les relevés

  

Les archives

  

Le département

  

Divers

  

Photos

  

Blog

  

Bienvenue

  

Présentation

  

Les Réunions

  

Le bulletin

  

Informations diverses
 


Le 13/08/2002 Echange de messages sur la liste de discussion GenIdF

Je recherche des "dispenses de consanguinité" pour des mariages à Saint Denis et Stains (93) entre 1650 et 1700.

Quelqu'un a-t-il une autre piste?

Jean Lécuyer
CGEP 239

J'ai beaucoup d'ancêtres sur Aubervilliers, La Courneuve et Saint Denis, et plusieurs mariages entre cousins.
J'ai eu l'occasion de consulter les dispenses de consanguinité et de parenté pour ces villes. Elles se trouvent aux Archives Nationales dans la série Z / 1o : Officialités de Paris, sous les cotes suivantes :
Z /1o /173 à 199 et Z / 1o / 214 à 215 : Dossiers de dispenses de consanguinité (1729-1790) , dispenses de parenté (1729-1790), dispenses de domicile (1729-1790), dispenses de productions d'extraits de baptême ou de décès avant la publication des bans (1760-1790).
Le détail des cotes existe à la salle des inventaires des Archives Nationales. Pour les avoir consultés plusieurs fois je me suis rendue compte que la distinction entre les dispenses de parenté et de consanguinité n'est pas toujours nette dans les cartons, ce n'est pas toujours très bien écrit et parfois difficile à lire, mais on peut faire des photocopies car les dossiers ne sont pas reliés entre eux.
Par contre il n'y a rien avant 1729 dans ces cotes et malgré mes recherches et mes demandes je n'ai jamais pu savoir si les dispenses antérieures sont ailleurs ou n'existent plus (je crains malheureusement que ce soit le cas).
Si quelqu'un sait où les trouver cela m'interresse aussi .

Chantal LEE


Le 13/08/2002 Voici ce qui m'a été communiqué sur fr.rec.genealogie:

Le "Guide des recherches dans les fonds judiciaires de l'ancien régime", édité par les Archives nationales en 1958 indique, page 359 :

"Dans [...] Z1o 91 à 172, sont conservés non seulement un grand nombre de minutes des sentences rendues par les officiaux entre 1609 et 1752, mais aussi de nombreuses pièces de procédure tant civile que criminelle , telles que requêtes des parties, assignations, avis du promoteur, informations, notes de frais. De l'examen des liasses il résulte que l'official avait principalement, on pourrait même dire presque uniquement, à juger des causes matrimoniales : demandes de dispenses de bans, demandes en annulation ou en exécution de promesses de mariage, demandes en nullité de mariage, oppositions à la célébration d'un mariage"

Jean Lécuyer
CGEP 239


Le 18/08/2002 Lu sur le groupe parisgenweb@yahoogroupes.fr

Le CARAN est fermé actuellement pour travaux. Cela aurait du reprendre en septembre mais comme on a trouvé des traces d'amiante lors de ces travaux, la fermeture risque de durer plus longtamps que prévu, en vertu des principes de précautions. (informations glanées sur le site des archives nationales à la rubrique quoi de neuf). il y a bien une salle de remplacement à l'ancienne bibliothèque nationale rue de Richelieu mais les places sont limitées et ce n'est pas très facile d'y réserver une place.

C.L.


Si vous pouvez complèter les informations de cette page, merci d'écrire à yves@vergez.net


© CGEP - 2002-2017

Pour nous écrire   

Site réalisé et maintenu par   

Page mise à jour le 01-01-1970